Les frais de notaire : estimez-les avant d’acheter

Acheter une maison ou un appartement est généralement un projet de longue haleine, qui demande un investissement tant humain que financier. Mais voilà que vous avez trouvé le bien de vos rêves : une maison avec suffisamment de chambres pour toute votre famille, un appartement bien situé avec balcon, un terrain adapté à votre projet immobilier… Les prestations et la situation géographique rentrent parfaitement dans vos critères de recherche. Même le prix de vente. Mais n’oubliez pas d’ajouter à celui-ci tous les frais inhérents à l’achat de votre bien.

Que comprennent les frais de notaire ?

Achat maison

Dans les frais de notaires sont compris les honoraires du ou des notaire(s) ainsi qu’un certain nombre de taxes. Ce sont d’ailleurs ces taxes reversées à l’Etat, à la commune et au département qui représentent la plus grosse part de ces frais de notaire. Elles sont regroupées sous le nom de droits de mutation et représentent en moyenne 5 % du prix d’achat du logement ou du terrain.

Les honoraires du notaire pour leur part sont fixes sur tout le territoire, car ils relèvent d’une mission de service public réglementée. Ils varient selon le prix d’achat du bien. A savoir qu’acquéreur et vendeur peuvent choisir d’être représentés chacun par son propre notaire. Les honoraires seront alors partagés entre les professionnels.

Enfin, une part des frais de notaire est constituée de toutes les sommes que doit débourser l’acheteur pour constituer le dossier, pour acheter les timbres, pour établir divers enregistrements…

Comment calculer les frais de notaire ?

Pour connaître le montant des frais de notaire que va occasionner l’achat de votre bien immobilier, vous pouvez vous servir d’outils gratuits de calcul en ligne. Généralement, il vous suffit de préciser le prix d’achat, le département et l’état du logement, sachant que les frais de notaire sont plus élevés dans l’ancien que dans le neuf.

fr be lu ca